Retour La parole de Dieu  
Oraison Lectures Psaume Evangile Méditation

(Lc 18, 9-14)


Évangile de Jésus-Christ selon St Luc : 

« Le pharisien et le publicain : fausse et vraie justice » 


Tes paroles, Seigneur, sont l'esprit et la vie. 

Aujourd'hui, ne fermons pas notre cœur, 

mais écoutons la voix du Seigneur. 

Tes paroles, Seigneur, sont l'esprit et la vie. (cf. Ps 94, 8) 


À l’adresse de certains qui étaient convaincus d’être justes et qui méprisaient les autres, 

Jésus dit la parabole que voici : 

« Deux hommes montèrent au Temple pour prier. 

L’un était pharisien, et l’autre, publicain (c’est-à-dire un collecteur d’impôts). 

Le pharisien se tenait debout et priait en lui-même : 

“Mon Dieu, je te rends grâce parce que je ne suis pas comme les autres hommes 

– ils sont voleurs, injustes, adultères –, ou encore comme ce publicain. 

Je jeûne deux fois par semaine et je verse le dixième de tout ce que je gagne.” 

Le publicain, lui, se tenait à distance 

et n’osait même pas lever les yeux vers le ciel ; 

mais il se frappait la poitrine, en disant : 

“Mon Dieu, montre-toi favorable au pécheur que je suis !” 

Je vous le déclare : 

quand ce dernier redescendit dans sa maison,

c’est lui qui était devenu un homme juste,  plutôt que l’autre. 

Qui s’élève sera abaissé ; qui s’abaisse sera élevé. » 


"Copyright AELF - Paris - 1980 - Tous droits réservés".