Retour La parole de Dieu  
Oraison Lectures Psaume Evangile Méditation

(Jn 15, 1-8) 

Ste Brigitte de Suède

Évangile de Jésus-Christ selon St Jean :
« La vigne et les sarments »

Alléluia. Alléluia.
Heureux qui demeure vivant dans le Seigneur :
il est comme un arbre planté près d'un ruisseau,
qui donne du fruit en son temps.
Alléluia. (cf. Ps 1, 3)

À l’heure où Jésus passait de ce monde à son Père, il disait à ses disciples : « Moi, je suis la vraie vigne, et mon Père est le vigneron.
Tout sarment qui est en moi, mais qui ne porte pas de fruit, mon Père l’enlève ; tout sarment qui porte du fruit, il le purifie en le taillant, pour qu’il en porte davantage.
Mais vous, déjà vous voici purifiés grâce à la parole que je vous ai dite.
Demeurez en moi, comme moi en vous.
De même que le sarment ne peut pas porter de fruit par lui-même s’il ne demeure pas sur la vigne, de même vous non plus, si vous ne demeurez pas en moi.
Moi, je suis la vigne, et vous, les sarments.
Celui qui demeure en moi et en qui je demeure, celui-là porte beaucoup de fruit, car, en dehors de moi, vous ne pouvez rien faire.
Si quelqu’un ne demeure pas en moi, il est, comme le sarment, jeté dehors, et il se dessèche. Les sarments secs, on les ramasse, on les jette au feu, et ils brûlent.
Si vous demeurez en moi, et que mes paroles demeurent en vous, demandez tout ce que vous voulez, et cela se réalisera pour vous.
Ce qui fait la gloire de mon Père, c’est que vous portiez beaucoup de fruit et que vous soyez pour moi des disciples.


Ou bien


(Mc 3, 31-35)    

Ste Brigitte de Suède

Évangile de Jésus-Christ selon St Marc :
« La communauté des croyants est la vraie famille de Jésus »

Alléluia. Alléluia.
Tu es béni, Dieu notre Père, Seigneur de l'univers,
toi qui révèles aux petits les mystères du Royaume !
Alléluia. (cf. Mt 11, 25)

Alors arrivent sa mère et ses frères.
Restant au-dehors, ils le font appeler.
Une foule était assise autour de lui ; et on lui dit : « Voici que ta mère et tes frères sont là dehors : ils te cherchent. »
Mais il leur répond : « Qui est ma mère ? qui sont mes frères ? »
Et parcourant du regard ceux qui étaient assis en cercle autour de lui, il dit : « Voici ma mère et mes frères.
Celui qui fait la volonté de Dieu, celui-là est pour moi un frère, une sœur, une mère. »

"Copyright AELF - Paris - 1980 - Tous droits réservés".