Retour La parole de Dieu  
Oraison Lectures Psaume Evangile Méditation

Lc 11, 5-13

Que penser de cet épisode de l’Évangile ou un homme finit par donner ce qu’on lui demande pour être sûr de ne plus être dérangé par un importun qui vient le réveiller en pleine nuit ?

Ce texte ne peut que nous amener à réfléchir sur notre propre prière. Dans ce dialogue intime qu’est la prière personnelle, est-ce que nous rentrons avec Dieu, dans une relation de marchandage ? Je te donne cela, tu me donnes ceci … Seigneur, je passe du temps avec toi, je t’offre ma vie, ma volonté, mais en échange tu réponds à telle ou telle de mes demandes …

La lecture rapide de ce passage et, il faut bien l’avouer, l’expérience de notre propre prière, peut nous inviter à penser que la prière est en effet un marchandage ou du moins qu’elle n’est pas aussi gratuite qu’il le faudrait …

Même si notre prière est essentiellement une prière de demande, comme dans ce passage, elle n’a cependant de valeur que si elle ne cherche pas à peser sur l’action divine. Comme le père de la parabole, qui ne donnerait évidemment pas un serpent à son fils qui lui demande un poisson, ou un scorpion quand il demande un œuf. Tout comme ce père, Dieu sait ce qui est bon pour nous alors même que nous n’en avons pas conscience.

La parabole est en quelque sorte une exhortation à persévérer dans la prière, surtout quand tout va bien pour nous, car dans les instants de paix, de bien-être, de bonheur, il semble que la distance entre Dieu et nous s’agrandisse. Or Dieu, Lui, reste proche, car il a sans cesse souci de nous.

Soyons convaincus que Dieu veut notre bien, mieux et plus fort que nous. Parfois, nous demandons ce qui ne nous convient pas ; il faut donc prier d’abord pour y voir clair, et conformer ensuite notre désir à la volonté divine. Peut-être est-ce le message à retenir pour aujourd’hui : « Seigneur, éclaire ma prière afin que je te demande ce qui est conforme à ta volonté d’amour sur moi. »

Abbé Jean-Michel Le Moal, Diocèse de Rennes

  • 27
  • dany Drieux, il y a 30 jours
    merci c est tout à fait vrai nous sommes des enfants. ....
    avec un regard d enfant sur les événements de la vie...
  • Bracadroite, il y a 30 jours
    Merci bcp m l’abbé comme il est vrai que l’on s’éloigne de Dieu qd tout va bien alors quIl nous attend sans cesse
  • Guy Fauchille, il y a 30 jours
    C’est l’Esprit Saint qu’il faut demander dans notre prière à notre Père, par son Fils: Dieu se donne totalement à nous mais à la mesure de ce que notre cœur peut accueillir en le transformant progressivement, en le conformant à sa volonté, son plan d’amour singulier pour chacun de nous ; il nous apprend la vraie prière de demande, de ce qui est bon pour nous et nos frères, ce qui nous épanouit dans la joie, par la confiance à travers même nos épreuves
  • Ajouter un commentaire