Retour La parole de Dieu  
Oraison Lectures Psaume Evangile Méditation

Mt 19, 27-29

Voici que nous avons tout quitté pour te suivre. Pierre et les autres disciples ont répondu à l’appel du Seigneur, ont accepté la radicalité du message évangélique. Ce ne sera pas sans difficultés, trahisons, questions de toutes sortes. Mais toujours, ils reviendront à l’essentiel : Seigneur, à qui irions-nous ? Tu as les paroles de la vie éternelle.

La demande de Pierre peut paraître osée : quelle sera donc notre part ? En effet, qui est-il, qui sommes-nous pour prétendre demander une récompense, pour lier le don total de nous-mêmes à une gratification de la part du Seigneur ? Car nous ne sommes que de pauvres pécheurs et nous répondons bien mal à l’appel du Seigneur.

Et pourtant cette demande de Pierre permet de nous remettre devant l’essentiel : nous sommes faits pour le Royaume de Dieu ; le but de notre vie est bien la vie éternelle et la participation, dans le Christ, à la vie même de Dieu.

Pour aboutir à cette fin, pour réaliser notre vocation, il faut tout quitter ! Il pourrait paraître aisé de faire des concessions matérielles, d’avoir des attitudes évangéliques, d’ouvrir un peu notre cœur à Dieu et aux autres. Et pourtant, ce n’est pas de cela qu’il s’agit ! Ou plutôt c’est très bien mais c’est insuffisant … Tout quitter, c’est un véritable retournement. C’est accepter de laisser le Seigneur prendre possession de nos vies pour que nous vivions par Lui, avec Lui, en Lui. Unir notre volonté à la sienne. Il s’agit de nous laisser saisir par le Christ comme il a saisi Pierre et les disciples, et de nous conformer à sa vie. Le chercher sans cesse pour le découvrir tel qu’Il est, Le connaître mieux, L’aimer davantage. Quand on suit cette voie, on n’est jamais déçu : la route est rude, étroite, semée d’embûches ; mais, comme pour Pierre et les disciples, que d’encouragements de la part du Seigneur, que d’aide et de soutien concrets.

Saint Benoît en a fait l’expérience concrète. Il a été comblé. Le Christ a été à la fois son compagnon de route, son chemin et le but de sa vie. Il lui a fait la grâce d’une joie et d’une paix profondes. Pourquoi n’en serait-il pas de même pour chacun d’entre nous ? Profitons de ce temps de vacances pour nous dépouiller et aller à l’essentiel. Ce sera source de très grandes grâces et nous pourrons, comme Pierre et les autres disciples, avancer avec allégresse vers l’héritage promis et aussi témoigner de la vitalité et de la fécondité de notre foi.

Père Charles HONORE, Digne

  • 21
  • Dominique Bronner, il y a 10 jours
    oh cher monsieur l’abbé vos mots sonnent si magnifiques 🌅🌅🌅
    Ne faut-il pas le temps de notre vie ici ?
    pour unir notre être à l’être de Jésus..
    pour laisser la vie fissurer puis éroder nos digues de résistance à l’amour des autres comme de Jésus, dans ce mélange mystérieux de notre engagement personnel et de l’action de la grâce qui infuse..
    pour accepter et vivre finalement comme enfant de Dieu ..comme si nous étions chacun son unique ..
    Merci cher monsieur l’abbé pour vos mots si réalistes et lumineux 🌅🌅🌅
  • Ajouter un commentaire