Retour La parole de Dieu  
Oraison Lectures Psaume Evangile Méditation

Lc 16, 1-8

Nous pouvons voir en cet homme riche l’image du Christ, « dives in misericordia », riche en miséricorde alors que le gérant de cet évangile peut désigner le disciple qui faillit dans sa responsabilité de gestionnaire des biens divins.

Ce dernier a reçu par le don baptismal de l’Esprit Saint de grands biens à gérer : le pardon, la grâce et les charismes, la foi, l’espérance et la charité. Il les gaspille et à cause de cela les portes du salut lui seront fermées. Que peut-il faire pour éviter le pire ? Travailler la terre, c’est-à-dire œuvrer à son salut par ses seules forces humaines ? C’est impossible, l’homme est créature, il n’est pas créateur, il ne peut se sauver lui-même. Mendier, c’est-à-dire tout attendre de Dieu, c’est-à-dire vivre dans l’irresponsabilité ? Cela consisterait à être rabaissé bien en deçà de sa dignité originelle.

Lorsque nous découvrons que nous pouvons nous identifier à un tel disciple, que nous reste-t-il donc à faire, si ce n’est, comme lui, à mettre au service de notre reconversion les aptitudes et le pouvoir que le Christ nous a donnés : tout ce que vous lierez sur terre sera lié au ciel, tout ce que vous délierez sur terre sera déliée au ciel ou encore pardonnez et vous serez pardonnés.

Enlever ou alléger la dette de l’humanité à l’égard de Dieu est bien faire œuvre de pardon. Voilà donc l’ingéniosité et l’habileté qu’il faut déployer lorsque nous nous rendons compte que nous avons failli à notre responsabilité en gaspillant notre vie chrétienne. Par le simple fait de notre baptême qui nous a identifiés au Christ nous sommes les intendants de la miséricorde divine, dès lors, comme nous le disons dans le Notre Père, lorsque nous pardonnons nous sommes pardonnés.

Peut-être qu’aujourd’hui ou demain l’occasion me sera donnée d’exercer ce pouvoir du pardon ; prenons la résolution de ne pas laisser passer cette opportunité de recevoir les éloges de notre Seigneur, passant ainsi du statut de « fils de ce monde » à celui de « fils de la lumière ».

Abbé Bruno ATTUYT - Communauté St Martin

  • 27
  • kepha972, il y a 7 jours
    Amen
  • Ajouter un commentaire