Retour Le Saint du jour  

Saint Pascal Baylon

C’est en Espagne que naquit en 1540 Pascal Baylon. Placé chez des fermiers comme berger, il manifeste un vif attrait pour la prière. S’étant procuré des livres de piété, il se les fait lire. Dans ses heures de solitude, il sculpte l’image de la Vierge, surmontée d’une hostie rayonnante, afin d’avoir toujours sous les yeux le double objet de sa dévotion.

Assistant les pauvres, sa renommée de charité se répand. À 19 ans, il se rend à Valence au couvent des franciscains. Son accoutrement met en défiance les religieux. Pascal redevient berger dans les environs et règle ses prières et son adoration au son des cloches du couvent. Finalement, il devient franciscain. À l’ombre du cloître, son amour de l’Eucharistie et sa dévotion à Marie trouvent un épanouissement extraordinaire. Au procès de béatification, ses frères témoignent que lors de ses funérailles, il ouvrit les yeux au moment de l’élévation. Il meurt en 1592. Léon XIII le proclame Patron des Congrès et Œuvres Eucharistiques.

Courte prière de Pascal Baylon :
« Mon Dieu, revêtez-moi de la foi et de la sainte espérance ; que je devienne un temple moins indigne de vous. »

Avec l’aimable autorisation de Defendente Génolini.