Retour Le Saint du jour  

Saint Olivier

L’Irlande, “île des saints”, est à feu et à sang. Les catholiques sont dépossédés de leurs biens au profit des Anglais protestants. Le jeune Oliver Plunkett est envoyé auprès des jésuites à Rome pour échapper aux persécutions de Cromwell. Il y sera ordonné prêtre et conseiller auprès du pape pour les affaires irlandaises.

De retour dans son île en mars 1670, il entreprend alors, dans son archidiocèse d’Armagh, une œuvre pastorale considérable. Une campagne de presse calomnieuse accuse Oliver d’une conspiration papiste cherchant à faire débarquer 20.000 soldats français en Irlande. Ce mensonge provoque le massacre de trente-six catholiques et l’emprisonnement d’Oliver à Londres. Il est condamné à être « pendu, vidé, démembré », son crime principal étant sa « fausse religion ». Il remercie ses juges, pardonne et est assassiné à Tyburn le 11 juillet 1681.

Après sa mort, ses avocats parvinrent à publier les pièces prouvant son innocence. Béatifié en 1920, le pape Paul VI le canonise en 1975.

Courte prière de saint Olivier au moment de sa mort :
« Seigneur Jésus, accueille mon âme, je remets mon esprit entre tes mains. »

Avec l’aimable autorisation de Defendente Génolini.