Retour Le Saint du jour  

Saint Firmin

Firmin, né à Narbonne, vient à Uzès auprès de son parent Roricius, évêque de cette ville. Un prêtre s'y fait son précepteur et l'instruit longuement des sciences divines et humaines. Il devient cher au vieil évêque à cause de sa science et de sa sainteté. Roricius l'élève au sacerdoce et finalement le prend pour coadjuteur.

L'activité de Saint Firmin s'exerce dans les limites du diocèse et au-delà, chez les Gabales en particulier. À son tour, il fait élever Ferréol, son neveu, qu'il désignera pour successeur et qui sera mis au rang des saints, comme lui.

Nous le trouvons parmi les signataires du concile d'Orléans en 541. Sa réputation d'orateur et de théologien s'étendit jusqu'en Italie. Il meurt à l'âge de 37 ans.

Il est fêté en même temps que Firmin, évêque de Viviers au début du 7ème siècle, qui aurait été le père de Saint Aule et a été de tout temps fêté dans le diocèse de Viviers

Copyright  La fête des prénom by Nominis.cef.fr

 

Saint Kenny

On honore, à cette occasion, saint Canice (ou Cainnech). D'origine irlandaise, c'est au Pays de Galles qu'il fut formé à la vie monastique et devint ainsi le disciple de saint Finien de Clonart.

De retour sur sa terre d'origine, il fonda le monastère d'Aghaboé dont il devint l'abbé. Il mourut vers l'an 599.