Retour Le Saint du jour  

Saint Aubin

Ce Breton de Vannes a 69 ans quand on vient le chercher dans son abbaye de Tincillac, qu’il gouverne depuis vingt-cinq ans. À contrecœur, il accepte la charge d’évêque d’Angers. Il combat, lors du concile d’Orléans de 538, l’habitude des mariages entre proches parents. Il surprend par son enseignement. Chaque jour, en célébrant la messe, il commente l’évangile du jour avec simplicité. Il est d’une impressionnante charité pour les pauvres. Des faits miraculeux accompagnent ses déplacements. Ainsi, tout jeune moine déjà, il revient sec d’une sortie, alors que tous ses compagnons de voyage sont trempés par l’orage. Son biographe écrit : « La pluie n’ose le toucher. La foi de son cœur est si ardente qu’il passe entre les gouttes ! » Une autre fois, il permit à des criminels de sortir, miraculeusement, par une chute de pierres, de la tour d’Angers. Il meurt octogénaire, après douze ans d’épiscopat, en 550. Il est le patron de Guérande.

Pensée spirituelle de saint Aubin :

« L’âme comme le corps a besoin d’une nourriture quotidienne. »

Courte et vieille prière à saint Aubin :

« Grand saint Aubin, aidez les créanciers à remettre les dettes et les débiteurs à se libérer. »

 

Saint Jonathan

Dans l’Ancien Testament, les livres de Samuel, Jonathan est le fils de Saül et l’ami de David.

Avec l’aimable autorisation de Defendente Génolini.