Retour Le Saint du jour  

Bienheureuse Bénédicte

Bénédicte est née à Assise vers 1214. Impressionnée par la vie de François et de Claire, elle entre chez les clarisses de Saint-Damien. A la mort de sainte Claire, elle lui succède comme abbesse. Elle gouverne ce couvent pendant sept ans, gardant précieusement l’héritage de sainte Claire et donnant l’exemple d’une extrême régularité et d’une réelle pauvreté. Elle meurt le 16 mars 1260. Pourquoi porter des œufs aux clarisses ? La tradition veut que les jeunes mariés offrent une ou deux douzaines d’œufs aux clarisses pour que le temps soit beau le jour de leur mariage. Cette coutume peut avoir plusieurs origines. D’abord, le nom de sainte Claire qui invite à avoir un ciel clair ! Peut-être cet épisode de la vie de sainte Colette, réformatrice des clarisses. Dans ses attributs figure une poule. Car, à l’invitation du Seigneur, elle gobe un œuf pour reprendre des forces. Ou encore en rappel des pauvres clarisses qui parcouraient les campagnes en quête de nourriture. Dans les fermes où elles passaient on leur donnait des œufs, ainsi qu’on le fit pour la « roulée de Pâques » aux enfants de chœur et aux bedeaux.

Pensée spirituelle de saint François d’Assise :
« La joie jaillit de la pureté du cœur. »

Courte prière de sainte Claire :
« Fais Seigneur que je ne me laisse ni abattre par l’adversité, ni enorgueillir par la prospérité. »

Avec l’aimable autorisation de Defendente Génolini.