Retour Le Saint du jour  

Saint Cyrille de Jérusalem

Trente-sept ans d’épiscopat, dont seize ans passés en exil. Tel est le ministère de Cyrille, qui est un enfant de Jérusalem, né en 315. Désirant être prêtre, il a l’intelligence de prendre sa Bible et de parcourir la Terre sainte pour se rendre sur tous les lieux qui ont vu se dérouler l’histoire du peuple de Dieu depuis Abraham. Il saura ensuite, dans ses vingt-quatre « Catéchèses » qui nous sont parvenues, en retransmettre l’ambiance exacte et la signification spirituelle. Ordonné prêtre à 30 ans, il prépare les catéchumènes au baptême et, cinq ans après, il succède à Maxime comme évêque de Jérusalem. Les ariens, qui ne croient pas à la divinité de Jésus, réussissent à plusieurs reprises à convaincre l’empereur de le déposer. À son retour d’exil, onze ans plus tard, Cyrille va reprendre en main une Église divisée, ruinée et aux mœurs relâchées. Il participe au Concile de Constantinople aux côtés des patriarches les plus orthodoxes. « L’ardent défenseur de la doctrine  » meurt le 18 mars 386.

Pensée spirituelle de saint Cyrille :
« Si tu te donnes peu de mal, tu recueilleras peu. Si tu travailles beaucoup, ce que tu recueilleras sera important. C’est toi-même qui es en jeu, veille à ton propre intérêt. »

Courte prière d’après saint Cyrille :
« Esprit saint, vient sauver, guérir, enseigner, avertir, fortifier, consoler, éclairer notre esprit. »  

Avec l’aimable autorisation de Defendente Génolini.