Retour Le Saint du jour  

Saint Victorien

Alors qu’il en avait fait le proconsul de Carthage, le roi vandale Huméric n’a qu’une idée en tête, amener Victorien à renier sa foi catholique pour adhérer à l’arianisme, religion chrétienne du roi, mais qui ne croit pas à la divinité de Jésus. Victorien n’a aucune intention de renier son Église, car il soutient ses frères persécutés. Plus de 5 000 seront déportés dans les déserts et mis à mort. L’Afrique chrétienne est ensanglantée. « Qu’on emploie les flammes, qu’on excite les bêtes contre moi, qu’on use contre mon corps des supplices les plus variés, jamais je ne consentirai à ce que le roi demande.  » À cette réponse, Huméric enrage. Tous les supplices seront employés contre Victorien et ses compagnons. On les traîne à l’extérieur de la ville et on les martyrise. Les bourreaux se lassent, car la plupart des maux ne semblent pas les atteindre. Cela a lieu en 484.

Pensée spirituelle de Victorien :
« Je ne me rendrai pas coupable d’ingratitude envers le Dieu, que j’ai le bonheur de connaître et qui a versé sur moi les grâces les plus précieuses. »

Courte prière de saint Cyprien de Carthage :
« Seigneur, rends-nous incapables de faire du mal, mais donne-nous de pouvoir le tolérer quand on en est victime. »

Avec l’aimable autorisation de Defendente Génolini.

 

Sainte Rébecca

Elle est l’épouse d’Isaac et la mère de Jacob et d’Esaü. Le chapitre 27 de la Genèse nous raconte comment elle obtint pour Jacob, le cadet, la bénédiction qu’Isaac prévoyait pour Esaü, l’aîné. Saint Louis-Marie Grignon de Montfort commente ce passage de l’Écriture en expliquant que Rébecca est une figure biblique de Marie. Marie fait tout pour que chacun d’entre nous, son enfant préféré, obtienne les grâces de Dieu, tout comme Rébecca fit en sorte que Jacob reçoive la bénédiction de son père Isaac.