Retour Le Saint du jour  

Sainte Larissa

C’est très récemment que Larissa a fait son apparition dans nos calendriers qui, jusqu’en 1970 et encore aujourd’hui dans certains calendriers, fêtaient saint Emmanuel, martyr d’Asie Mineure avec 39 autres compagnons. Larissa (et son diminutif Lara) ne figure pas au martyrologe romain, mais elle est honorée par les Églises grecque et russe. Elle fait partie du groupe des 26 martyrs goths de Crimée. Ils furent brûlés vifs, en 370, par le roi goth Athanaric, chef de clan des Wisigoths.

Pendant quatre ans, les chrétiens ont été violemment persécutés, surtout en Dacie, par ce chef arien qui, réfugié en Transylvanie, sera battu par les Huns. Larissa et ses compagnons ont subi leur martyre dans la tente qui leur servait d’église, car ils étaient nomades.

Le martyrologe orthodoxe célèbre à ce jour « les vingt-six martyrs goths et un autre martyr dont le nom est connu de Dieu seul ».

Pensée spirituelle :
« On ne peut pas, sans nuire à sa santé, manifester jour après jour le contraire de ce qu’on ressent réellement, se faire crucifier pour ce qu’on n’aime pas, se réjouir de ce qui vous apporte le malheur. » (B. Pasternak)

Courte prière:
« Je t’appelle au jour de ma détresse et toi, Seigneur, tu me réponds. » (Psaume 85)

Avec l’aimable autorisation de Defendente Génolini.