Retour Le Saint du jour  

Saint Sylvain

« Dès les premiers jours de la persécution, Sylvain se distingue par son intrépidité. On le conserve pour couronner la répression antichrétienne. La direction du camp de concentration de Phenno élimine les faiblards, incapables d’accomplir de pénibles travaux. À leur tête, l’évêque de Gaza est supplicié. »

C’est Eusèbe de Césarée qui écrit ces lignes vingt ans après une énorme persécution dans la région de Gaza, en Palestine. Condamné aux mines après d’innombrables tortures, le vieil évêque est incapable de suivre le rythme des travaux forcés. Il n’est pas le seul. Un beau matin, c’est l’élimination des incapables. Ils sont trente-neuf à être décapités. Parmi eux, Sylvain est mentionné comme le « type même de la prudence et le modèle authentique du christianisme. »

Il peut être considéré comme le patron des handicapés physiques. On peut l’invoquer pour les prisonniers de tous les camps de concentration.

Courte prière :
« Mon Dieu, mon Dieu, pourquoi m’as tu abandonné ? Tous ceux qui me voient me bafouent. » (Psaume 21)

Avec l’aimable autorisation de Defendente Génolini.