Retour Le Saint du jour  

Saint Bernardin de Sienne

Ce jeune Siennois est élevé par trois tantes très pieuses. Prêtre à 24 ans, il prépare son apostolat, par la parole. Sa dévotion mariale et son amour de l’Eucharistie impressionnent ses frères. Né un 8 septembre (fête de la Nativité de Marie), il choisira cette date pour sa prise d’habit, sa profession religieuse, son ordination sacerdotale et fera son premier sermon sur la Nativité.

Le sigle JHS (Jesus Hominum Salvator) vient de lui : Jésus Sauveur des hommes. Il est envoyé dans toute l’Italie pour prêcher. On lui confie une mission de réorganisation et de réforme de son Ordre des franciscains. Ce recruteur hardi et convaincant envoie 10 000 jeunes dans les noviciats. Calomnié, il doit aller s’expliquer devant le pape. Mais sa charité et la précision de ses propos effacent les doutes. Par des sermons caustiques et vigoureux, il a cette faculté de renvoyer chacun à son devoir. Il meurt le 20 mai 1444 et sera canonisé six ans après sa mort.

Pensée spirituelle de saint Bernardin :
« Jésus invite tout le monde. Elle est vaste la divine miséricorde. »

Courte prière de saint Bernardin :
« Jésus, vous êtes la consolation de ceux qui souffrent et la parure de ceux qui croient. »

 

Sainte Lydie

Commerçante en pourpre à Philippes, elle est convertie par Saint Paul. Elle venait de la Grèce d'Asie et s'était installée à Philippes, port de la mer Égée pour son commerce de tissu et de pourpre. C'est là qu'elle rencontra saint Paul et saint Luc (Actes des Apôtres 16. 11). Ils vinrent habiter chez elle : « Si vous voulez bien me considérer comme une servante de Dieu, descendez chez moi. »

Avec l’aimable autorisation de Defendente Génolini.