Retour Le Saint du jour  

Saint Didier

Ce n’est pas un mais deux saints qui portent ce nom. Le premier est évêque de Langres, et il meurt martyr des Vandales qui, en 407, viennent de piller sa ville. Il s’y oppose et il est tué. Langres a gardé en mémoire la suite de l’histoire. Le barbare auteur du meurtre est frappé de folie. Il se met à courir en hurlant et se fracasse la tête contre les remparts. Ce Didier est invoqué comme protecteur et garant des serments engagés.

Le second, natif d’Autun, devient évêque de Vienne-en-Dauphiné. Ce ne sont pas les Vandales qui le feront mourir, mais Thierry II et sa grand-mère Brunehaut, qui gouvernent la région avec violence. L’évêque leur reproche leur immoralité. On tente contre lui un procès où on le fait accuser de viol. Échec. Il est exécuté le 23 mai 607 sans autre forme de procès. Le lieu de sa mort prend son nom : aujourd’hui Saint Didier-sur-Chalaronne.

Pensée spirituelle :
« Défends la vérité, la douceur et la justice. » (psaume 45)

Courte prière :
« Seigneur, tes paroles sont vérité. » (Livre de Samuel)

Avec l’aimable autorisation de Defendente Génolini.