Retour Le Saint du jour  

Saint Germain de Paris

Il existe à Paris les églises Saint-Germain-l'Auxerrois et Saint-Germain-des-Prés. La première a pour saint patron Germain, évêque d’Auxerre en 418, l’ami de sainte Geneviève. La seconde doit son nom à un autre Germain, celui que nous fêtons aujourd’hui, évêque de Paris en 555.

Né à Autun, il échappe à la mort par deux fois : sa mère aurait tenté, sans succès, de provoquer un avortement, et sa tante d’Avallon voulut l’empoisonner, mais le poison fut pris par mégarde par son propre fils. Au cours d’un voyage à Paris, il est remarqué par le roi Childebert et nommé évêque de Paris. Il tente de changer les mauvaises mœurs de la Cour et construit, avec l’appui du souverain, un monastère dans lequel il sera enterré.

Charitable à l’extrême, ce saint pasteur vit comme un moine jusqu’à la fin de sa vie, observant veilles et jeûnes monastiques, se passant de feu l’hiver. Austère à l’extrême, il impose son régime à ses familiers et ses hôtes, obligés de finir leur repas en cuisine pour ne pas mourir de faim ! Il meurt à 80 ans, le 28 mai 576.

Pensée spirituelle de Saint Germain de Paris:
« Le silence est fait pour entendre mieux la parole de Dieu, mais aussi pour que notre cœur, en faisant taire toute pensée triviale, reçoive le mieux possible Sa parole. »

Avec l’aimable autorisation de Defendente Génolini.