Retour Le Saint du jour  

Sainte Audrey

Audrey n’est qu’une déformation de son véritable prénom, Aethelthryth ! Princesse au royaume des Estangles, en Angleterre, elle est mariée au prince Tonbert. Avec lui, elle fait vœu de virginité. Trois ans plus tard, Tonbert meurt. Pour des questions politiques, on impose à Audrey un nouvel époux, Egfried. Elle lui impose les mêmes conditions et, après douze ans, ne supportant plus cela, il tente de soudoyer en vain l’évêque Wilfrid afin d’infléchir la décision d’Audrey.

Elle s’enfuit, poursuivie par les émissaires de son mari et, après s’être réfugiée dans un monastère en Écosse, elle en fonde un autre dans l’île d’Ely. Sa vie est austère, elle ne prend qu’un repas par jour, s’habille de vêtements grossiers et prie de longues heures durant la nuit. Sa renommée est immense. Elle meurt en 680 d’un abcès à la gorge, juste expiation, dira-t-elle en souriant, du beau collier qu’elle portait jadis avec vanité ! On la prie pour les maux de gorge et des maladies du cou.

Courte prière de saint Bède :
« Puissions-nous chercher ce qui est agréable à ta volonté, Seigneur ! »

Avec l’aimable autorisation de Defendente Génolini.