Retour Le Saint du jour  

Bienheureux Raoul

Henri VIII n’obtiendra pas l’accord du pape pour divorcer et se remarier. Il se sépare de Rome et devient chef de l’Église d’Angleterre. C’est le début d’une persécution contre les fidèles au pape. Pour faire disparaître les catholiques rebelles, Élisabeth, fille d’Henri VIII, crée l’Inquisition anglaise, qui interdit aux catholiques de sortir de leur village ou d’assister à une messe romaine sous peine d’amende, d’emprisonnement ou de mort. Raoul Milner est protestant, illettré, cultivateur de son métier et père de huit enfants. Écœuré par ces méthodes, il se convertit au catholicisme. Le jour de sa première communion, il est arrêté pour papisme. Sa gentillesse lui valant une liberté de mouvement, il va de cellule en cellule, encourage les prisonniers, écoute les enseignements des prêtres enchaînés et fait la connaissance du père Roger Dickenson. Détenu pendant de nombreuses années,  il est relâché sur parole. Dickenson s’évade, mais sera retrouvé en compagnie de Raoul. Ils sont arrêtés et enfermés. Le juge lui proposa une "porte de sortie" pour le libérer, qu'il consente à aller dire ses prières dans la paroisse anglicane voisine, il refusa. Ils sera pendu en 1591 avec le Père Dickenson puis écartelé et coupé en quatre.

Pensée spirituelle de saint Thomas More (martyr d’Henri VIII) :
«  C’est moi seul qui porte la responsabilité de mon âme  »

Courte prière inspirée de saint John Fisher (martyr) :
«  Seigneur, qui se montrerait assez stupide ou aveugle pour ne pas discerner la nécessité, tous les jours et à chaque instant, de t’appeler à notre aide et secours  ?  »

Avec l’aimable autorisation de Defendente Génolini.