Retour Le Saint du jour  

Notre Dame du Mont Carmel

Le vote le  du 17 juillet 1274 par le concile de Lyon de la préservation de l'ordre du Carmel est vu par les moines comme une réponse de Marie à leurs prières, et sa protection toute particulière. Ils retiennent alors la date du 17 juillet pour célébrer la fête de Notre-Dame du Mont-Carmel en signe de reconnaissance envers celle qui les a préservés de la disparition. La date tant en conflit avec la fête de saint Alexis, c'est probablement ce qui a entraîné le changement de date au 16 juillet, qui est resté la fête de Notre-Dame du Mont-Carmel dans l'Église catholique.

La fête liturgique solennelle de Notre-Dame du Mont-Carmel a probablement été célébrée la première fois en Angleterre dans la dernière partie du 14ème siècle. Son objet était de rendre grâces à Marie, la patronne de l'ordre du Carmel, pour les avantages et la protection qu'elle avait accordés à l'Ordre durant ses débuts difficiles. L'institution de la fête est peut-être venue dans le sillage de la défense du titre de “Frères de la Bienheureuse Vierge Marie” à Cambridge en 1374.  

La fête de Notre-Dame du Mont-Carmel, qui s'est au cours de l'histoire intimement liée à celle du scapulaire a été, dans un premier temps, retirée du calendrier liturgique à la suite du concile Vatican II en raison des doutes sur l'historicité de la vision de Simon Stock. En 1979, la fête de Notre-Dame du Mont-Carmel est réintroduite dans le calendrier officiel, mais détachée de la fête du scapulaire.