Retour Le Saint du jour  

Saint Guy

Une grande confusion s’établit aujourd’hui entre le Guy qui fut martyrisé au 4ème siècle et le franciscain du même nom qui mourut en 1247. Ce dernier, Guy Vignotelli, fêté en ce jour, fut un ami de saint François d’Assise qu’il rencontra lors d’un passage dans sa ville natale. Il ne lui faut pas plus d’une journée pour recevoir l’habit franciscain et fonder un petit couvent aux portes de Cortone. Saint François lui apparaît pour lui annoncer sa mort deux jours plus tard. Le surlendemain, 23 juin 1247, il meurt en disant : « C’est l’heure. Voici venir mon cher François. Debout tout le monde ! Allons avec lui ! »

Quant au premier Guy, mort en 304, il eut un culte très répandu au Moyen Age. Il est invoqué le 15 juin, spécialiste pour la guérison des troubles mentaux et de l’épilepsie longtemps appelée « danse de Saint-Guy ». Il fut martyrisé à douze ans avec son précepteur Modeste. Histoire réelle et légende de ses exploits se confondent, mais son culte est encore attesté dans l’église San Vitale de Rome.

Pensée spirituelle de François d’Assise parlant de Guy :
« La courtoisie est l’un des plus beaux attributs de Dieu. »

Courte prière de saint François d’Assise :
« Seigneur Dieu, Tu es charité, Amour, Tu es sagesse et humilité, Tu es patience et quiétude. »

 

Saint Christian

Christian (Croistan) O'Morgair. 
Frère de saint Malachie d'Armagh. En 1126, il devient évêque de Clogher en Irlande et obtient plusieurs privilèges du Saint-Siège pour son diocèse.  Sa sainteté fut notée par Saint Bernard de Clairvaux dans sa biographie de saint Malachie.
   

Avec l’aimable autorisation de Defendente Génolini.