Retour Le Saint du jour  

Saint Pontien et saint Hippolyte

Hippolyte de Rome, originaire d’une famille patricienne d’Asie Mineure ou d’Alexandrie (Égypte) est né aux environs de 160–170. Il était le disciple d’Irénée, théologien réputé du 2ème siècle.

Homme d’un grand savoir, grand travailleur, Hippolyte de Rome a été l’auteur de nombreuses œuvres exégétiques en grec, langue écrite des théologiens de son époque.  Pécheur repentant, il se fit baptiser puis ordonner prêtre. Il se rebella contre le pape Calixte à qu'il reprochait d'avoir relâché la discipline pénitentielle de l'Église. Il fut la cause d'un des premiers schismes de l'Église. Prenant plus tard conscience de son erreur, il eut le courage de le reconnaître.

Persécuté sous Maximin 1er vers 235, il fut envoyé dans les mines de Sardaigne où il rencontra le saint Pape Pontien qui, lui aussi, y avait été déporté. Ensemble, ils donnèrent leur démission et appelèrent les fidèles à l'unité avant de mourir martyrs.

Hippolyte rapporte qu'il eut une vision où un nouveau-né se serait révélé à lui comme le Logos. 

La fête du 13 août commémore la translation de la dépouille de saint Pontien au cimetière de Saint-Callixte et de celle de saint Hippolyte au cimetière qui devait prendre son nom, sur la voie Tiburtine.