Retour Le Saint du jour  

Sainte Céline

En ce jour nous fêtons deux Céline. Elles vécurent au même siècle. L'une est épouse et mère, l'autre vierge.

La première Céline eut deux enfants dont l'un, Principius, devint évêque de Soissons, et son frère, qui eut un fils, Lupus, lequel succéda à son oncle Principius. Puis elle ne put plus avoir d'enfants. Un jour, un ermite aveugle, du nom de Montanus, vint auprès de Céline et lui annonça qu'elle en aurait un autre. Il prédit aussi qu'il retrouverait la vue à la naissance de cet enfant. Tout se déroula comme l'avait dit l'ermite. Elle donna naissance à Rémi, qui devint le grand évêque de Reims et qui baptisa Clovis. Céline meurt à un âge avancé vers 464. 

La deuxième Céline est une jeune fille promise à un fiancé. Elle rencontre sainte Geneviève, de passage dans la ville. Enthousiasmée, elle désire la suivre dans la vie consacrée. Le fiancé découvre son projet. Il surgit pour la kidnapper. Geneviève et Céline se réfugient dans le baptistère. Elles en sortent par une porte dérobée. Dépité, le fiancé ne put la retrouver. Elle devint religieuse et mourut vers l'an 480. Elle est patronne de Meaux.

Pensée spirituelle :
« Personne ne peut dire de quoi l'avenir sera fait, ce que l'homme sera capable de réaliser. Et c'est bien cette inconnue, ce côté imprévisible de l'homme qui rend la vie si intéressante ! » (Anthony Burgess)

Courte prière : 
« Seigneur, tu disposes du temps pour mener jusqu'au but tes immenses projets et pour réaliser tes merveilles en nous. » (Jean Galot)

Avec l’aimable autorisation de Defendente Génolini.