Retour Le Saint du jour  

Saint Guillaume, évêque


Choisi par Eudes de Sully, archevêque de Paris, pour devenir archevêque de Bourges, il a fallu que l’abbé général de Cîteaux et le légat du pape le somment d’accepter ! A Bourges, bien des soucis l’attendent. Innocent III ayant frappé d’interdit Philippe-Auguste qui a répudié sa femme, Guillaume applique strictement pour son diocèse cette sanction. Le monarque, furieux, suspend le culte. Le clergé de cette ville n’aime pas son évêque. Sa douceur et son égalité d’âme finissent par toucher le cœur du roi et de ses prêtres qui viennent lui demander pardon. Guillaume meurt en 1209. Huit ans plus tard, il est canonisé. Il est invoqué pour les enfants qui tardent à marcher.
Pensée spirituelle de Guillaume de Bourges :
«Il faut compatir aux faiblesses des pécheurs, plutôt que de les reprendre avec aigreur.»
Courte prière d’un autre moine du nom de Guillaume :
«Seigneur, le premier, tu nous as aimés. Et nous, nous t’aimons par l’amour ardent que tu as mis en nous.» (Guillaume de Saint-Thierry)

Avec l’aimable autorisation de Defendente Génolini.