Retour Le Saint du jour  

Saint Claude de la Colombière


Il eut un rôle essentiel  dans la vie de Marguerite-Marie Alacoque et dans la diffusion du culte du Sacré Cœur de Jésus. Entré dans la compagnie de Jésus à 17 ans, il a 33 ans quand il est nommé supérieur de la communauté de Paray-le-Monial et devient confesseur de Marguerite-Marie. Alors que les religieuses sont suspicieuses vis-à-vis de cette soeur, son confesseur l’écoute attentivement. Il discerne en elle une «âme de grâce». Il ne reste que 18 mois à Paray. On l’envoie en Angleterre comme chapelain de la duchesse d’York. En pleine «terreur papiste», les jésuites étant accusés d’ourdir un complot contre le roi, il est emprisonné à Londres. Très affaibli, on ne veut pas le voir mourir sur le territoire anglais. Il revient mourir à Paray-le-Monial le 15 février 1682 après avoir revu Marguerite- Marie. Il avait 40 ans.
Pensée spirituelle de Claude de la Colombière :
«Pour assurer son salut, il faut vivre en l’état ou il faut mourir pour être sauvé.»
Courte prière de Claude de la Colombière :
«Mon Dieu, persuadé que vous veillez sur ceux qui espèrent en vous, j’ai résolu de vivre à l’avenir sans aucun souci et de me décharger sur vous de toutes mes inquiétudes.»

Avec l’aimable autorisation de Defendente Génolini.