Retour Une parole d'Homme  

L’Amour : comme des gerbes de blé il vous emporte. Il vous bat pour vous mettre à nu. Il vous tamise pour vous libérer de votre bale. Il vous broie jusqu’à la blancheur. Il vous pétrit jusqu’à ce que vous soyez souples ; et alors il vous livre à son feu, pour que vous puissiez devenir le pain sacré du festin de Dieu.

— Khalil Gibran

  • 22
  • Ajouter un commentaire