Retour Une parole d'Homme  

Si nous ne regardons jamais Jésus-Christ, si nous ne considérons pas ce que nous lui devons et la mort qu’il a subi pour nous, je ne sais comment nous pouvons le connaître, ni agir à son service.

— Sainte Thérèse d’Avila

  • 20
  • pn fo, il y a 30 jours
    Bonjour. Le terme "subi" est il bien adapté à Jésus-Christ ? Ne serait-ce pas plutôt "accepté" ? Car quand on accepte, on ne subit pas. Quand on subit, on n'a pas forcément l'Amour alors que quand on accepte une contrariété, on le fait par Amour. Quand on pardonne, c'est qu'on a accepté, et non qu'on a subi, le mal reçu. Bien à vous.
  • Ajouter un commentaire