Retour Le Kiosque  

9 novembre 2018

La gourmandise est un très vilain défaut délicieux...

<p class="center"><a href="//mediaauto.carpedeum.fr/600max/2016/02/23/56cca62572111.jpg"><img src="//mediaauto.carpedeum.fr/250max/2016/02/23/56cca62572111.jpg" alt="" title="" border="0"></a></p>

[ouvrir la vidéo dans YouTube]

Il y a eu la mode du chou, la mode des meringues, la mode des éclairs ! Et tant d'autres sont à venirs... Les boutiques remettent sans cesse à la mode les vieilles recettes gourmandes, comme si nous les découvrions pour la première fois. Et cela marche à chaque fois !

Il en est de même de nos tentations, ce sont toujours les mêmes, simplement renouvelées et à peine mises au goût du jour, et nous continuons de tomber dans le panneau, comme si nous avions la cervelle d'une poule ! C'en est presque drôle... 

Mais plus que drôle, la gourmandise est, quand nous sommes adultes, un vice parfois bien laid... Il peut nous arriver de voir des dames ou messieurs bien graves, assis autour d’une table, tout sérieux comme s’ils accomplissaient un rite, enfournant des graisses dans leur tube digestif, comme s’il s’agissait d’une “ fin en soi ” ?

Reprenons de bonnes résolutions, avant les fêtes qui se profilent au loin, et lorsque nous cédons, ayons ce clin d'oeil au ciel pour nous moquer de nous mêmes ! 

Et la lutte par amour continue ! Bon week-end ! 

— Yvonnette, Carpe Deum

  • 11
  • Florent Manero, il y a 10 jours
    Serais-tu gourmande Yvonnette?😉
  • Carole Barber Manero, il y a 10 jours
    c'est très possible...
  • Ajouter un commentaire