Retour Le Kiosque  

9 mai 2019

Je suis ce que je suis

<p class="center"><a href="//mediaauto.carpedeum.fr/600max/2014/06/27/53adb655ab703.jpg"><img src="//mediaauto.carpedeum.fr/250max/2014/06/27/53adb655ab703.jpg" alt="" title="" border="0"></a></p>

[ouvrir la vidéo dans YouTube]

On ne naît pas femme, on le devient. Simone de Beauvoir avait bien raison de défendre l’image de la femme... Ce message invite tout simplement les femmes à être fières d'être ce qu'elles sont. Dans leur adolescence, dans la cour du collège et encore aujourd’hui on entend “tu cours comme une fille”, “tu lances comme une fille”. Cette simple expression revêt (souvent) un air d’insulte dans la bouche de ceux qui la disent (même si parfois c’est pour draguer). 

Cette ancienne campagne Always tombe juste. Interviewer des jeunes femmes (et un petit garçon) en leur demandant tout d’abord de “courir comme une fille”, ... et le ton change, sans a priori. 

A l'heure de la "parité", ne nous moquons pas, respectons les femmes, et tous les autres, et surtout ceux qui sont différents. Chacune, chacun de nous, doit être fier(e) d'être ce qu'elle ou il est. Faire son possible pour plaire à Dieu, dans sa propre condition, sans se renier est la seule chose qui vaille la peine. C'est ce que veut le Seigneur. Car ce que nous sommes, il le sait mieux que nous, c'est Lui qui nous a fait. A nous d'en être fiers, sans plus, d'avoir confiance, et d'en faire quelque chose, par respect pour nous-même, par amour de notre prochain, par amour de l'autre et par amour de Dieu.

Honte aux empêcheurs ! "I am what I am !

Sous le regard de la Vierge Marie, bon jeudi !

— Yvonnette, Carpe Deum

  • 6
  • Ajouter un commentaire