Retour Le Kiosque  

25 juin 2019

Le choc des préjugés

<p class="center"><a href="//mediaauto.carpedeum.fr/600max/2014/11/21/546f3c2f675a4.jpg"><img src="//mediaauto.carpedeum.fr/250max/2014/11/21/546f3c2f675a4.jpg" alt="" title="" border="0"></a></p>

[ouvrir la vidéo dans YouTube]

Rions des préjugés que nous avons tous ! Rions de ce jugement d'avance que nous portons souvent comme un postulat de base irrépressible, malgré nous. Il nous faut apprendre à écouter, apprendre à comprendre, apprendre à porter l'autre avec l'aide de Dieu, pour le mener vers la lumière.

Qu'ils font de la peine ceux qui ont été constitués en autorité mais qui jugent et parlent à la légère de personnes ou de sujets qu'il ne connaissent pas, sans avoir étudié l'affaire mais avec des affirmations tranchantes... avec des "préjugés" qui sont le fruit de leur déloyauté. Il y en a tant qui agissent avec ces préjugés dans l'exercice de leur travail : par principe, ils ne se fient à personne et, bien sûr, ils ne comprennent pas le besoin de chercher à sanctifier leur activité. Si nous leur en parlons, ils nous répondent qu'il n'est pas question d'ajouter une charge supplémentaire à celle de leur propre travail, qu'ils supportent de mauvais gré, comme un poids.

     — Voilà l'une de ces batailles de paix qu'il faut gagner : trouver Dieu dans nos occupations professionnelles et — avec Lui et comme Lui — se mettre au service des autres. Reprenons-nous réellement, face au Seigneur ! Bonne journée !

— Max, Carpe Deum

  • 9
  • Ajouter un commentaire