Retour Le Kiosque  

11 mai 2020

Homélie du pape François à la chapelle Sainte Marthe – 11 mai 2020

Aujourd'hui, nous nous joignons aux fidèles de Termoli, en la fête de l'invention (découverte) du corps de Saint Timothée.
Ces jours-ci, de nombreuses personnes ont perdu leur emploi ; elles n'ont pas été réembauchées, et doivent travailler au noir... Prions pour ceux de nos frères et sœurs qui souffrent de ce manque de travail.

 

Le passage de l'Évangile appartient au discours d'adieu de Jésus à la dernière Cène. Le Seigneur termine par ces versets : Je vous parle ainsi, tant que je demeure avec vous ; mais le Défenseur, l’Esprit Saint que le Père enverra en mon nom, lui, vous enseignera tout, et il vous fera souvenir de tout ce que je vous ai dit. C'est la promesse du Saint-Esprit ; le Saint-Esprit qui habite en nous, et que le Père et le Fils envoient. Le Père enverra en mon nom dit Jésus, pour nous accompagner dans la vie. Et nous l'appelons le Paraclet. C'est la fonction du Saint-Esprit. En grec, le Paraclet est celui qui soutient, accompagne pour ne pas tomber, maintient avec fermeté, est proche de toi pour te soutenir. Et le Seigneur nous a promis ce soutien, qui est Dieu comme lui : le Saint-Esprit.

Que fait le Saint-Esprit en nous ? Le Seigneur dit : il vous enseignera tout, et il vous fera souvenir de tout ce que je vous ai dit. Enseigner et rappeler. C'est la fonction du Saint-Esprit. Enseigner : Il nous apprend le mystère de la foi, Il nous apprend à entrer dans le mystère, à saisir un peu mieux le mystère. Il nous enseigne la doctrine de Jésus et nous apprend à développer notre foi sans faire d'erreurs, car la doctrine grandit mais toujours dans la même direction : elle grandit en compréhension. Et l'Esprit nous aide à grandir dans la compréhension de la foi, à la comprendre davantage, à pénétrer ce que dit la foi. La foi n'est pas statique ; la doctrine n'est pas statique : elle grandit. Elle pousse comme les arbres, toujours les mêmes mais plus grands, avec des fruits mais toujours les mêmes, tout dans la même direction. Et l'Esprit Saint empêche la doctrine de se tromper et de rester là, en nous, sans grandir. Il nous enseignera ce que Jésus nous a enseigné, il développera en nous la compréhension de ce que Jésus nous a enseigné, il fera croître en nous la doctrine du Seigneur, jusqu'à maturité.

Et l'autre chose que Jésus dit que l'Esprit Saint fait est de se rappeler : il vous fera souvenir de tout ce que je vous ai dit. L'Esprit Saint est comme un souvenir, il nous réveille : "Souviens-toi de ceci, souviens-toi de cela" ; il nous tient éveillés, toujours attentifs aux choses du Seigneur, et il nous fait aussi nous souvenir de notre vie : "Pense à tel moment, à celui où tu as trouvé le Seigneur, ou à celui où tu as quitté le Seigneur". Une fois, j'ai entendu une personne prier devant le Seigneur en disant : “ Seigneur, je suis le même qui, enfant et adolescent, rêvait à de belles choses. Et puis j'ai pris un mauvais chemin. Et maintenant, tu m’appelles. Mais je suis le même ”. C'est cela la mémoire de l'Esprit Saint dans ta vie : il te fait te souvenir du salut, de ce que Jésus t’a enseigné et de ta vie. Et cela m'a fait penser – ce qu’avait dit cette personne – que ce peut être une belle façon de prier, en regardant le Seigneur : "Je suis le même. J'ai beaucoup marché je me suis beaucoup trompé, mais je suis le même et tu m'aimes". La mémoire du chemin de la vie.

L'Esprit Saint nous guide dans ce souvenir ; il nous guide pour discerner ce que nous devons faire maintenant, quel est le bon chemin et quel est le mauvais, même dans les décisions de peu d’importance. Si nous demandons la lumière de l'Esprit Saint, il nous aidera à discerner pour prendre de bonnes décisions, les petites de chaque jour et les grandes. Il nous accompagne et nous soutient dans le discernement. L'Esprit nous enseignera tout : il fera grandir notre foi, il nous introduira dans le mystère... L'Esprit nous rappellera tout : notre foi, notre vie, et l'Esprit, dans cet enseignement, dans ce souvenir, nous apprend à prendre les bonnes décisions. À tout cela, les Évangiles donnent un nom : Paraclet, oui, parce qu'Il nous soutient, mais il lui donne un autre nom, plus beau : le Don de Dieu. L'Esprit est un don de Dieu. L’Esprit est vraiment le don. Je ne vous laisserai pas seuls, je vous enverrai un Paraclet qui vous soutiendra et vous aidera à aller de l'avant, à vous souvenir, à discerner et à grandir. Le Don de Dieu est le Saint-Esprit.

Que le Seigneur nous aide à protéger ce don qu'il nous a donné lors du baptême et que nous portons tous en nous.

 

Communion spirituelle

Je me prosterne à tes pieds, ô mon Jésus, et je t'offre le repentir de mon cœur contrit qui s’abaisse dans son néant et en ta sainte présence. Je T’adore dans le sacrement de ton Amour. Je désire te recevoir dans la pauvre demeure que t’offre mon cœur. Dans l'attente du bonheur de la communion sacramentelle, je veux Te posséder en Esprit. Viens à moi, ô mon Jésus, et que je vienne à Toi. Que ton amour enflamme tout mon être, pendant ma vie et au moment de la mort. Je crois en Toi, j'espère en Toi, je T'aime. Amen.

  • 4
  • Ajouter un commentaire