Retour La parole de Dieu  
Oraison Lectures Psaume Evangile Méditation

Mt 10, 7-15

Ayant désigné ses Apôtres, le Seigneur les envoie en mission. Jésus nous envoie en mission cet été pour annoncer le Royaume, quelles que soient les formes que notre apostolat prendra.

Certains courront effectivement les sentiers de pèlerinage vers les hauts lieux de la Chrétienté : Rome, Compostelle, Rocamadour, Lourdes ou le petit sanctuaire local. D’autres prendront un temps de repos mérité chez eux ou en quelque lieu de villégiature. D’autres devront continuer à travailler vaillamment pour assurer leur subsistance. D’autres enfin seront missionnaires depuis leur maison de retraite, leur lit de malade, leur prison subie ou leur cloître choisi.

Les religieux des Ordres mendiants, spécialement les Franciscains, époux de Dame Pauvreté, ont appliqué cet Évangile à la lettre dans leur prédication itinérante. Tout chrétien est missionnaire en proclamant la venue du Royaume par ses paroles et, surtout, par sa vie. À quelques-uns, le Seigneur octroie des charismes extraordinaires de guérison, d’exorcisme voire de résurrection comme nous le montrent les vies des saints Martin, François d’Assise ou Catherine de Sienne. Les Saints ont reçu ces charismes gratuitement afin de les répandre gratuitement pour le bien de l’Église.

À nous tous, Dieu donne cet été et ses changements de rythmes comme un temps favorable pour remédier aux maladies de l’âme, pour ressusciter à la vie de Dieu à l’occasion d’une belle confession, pour être purifiés des lèpres, petites ou grandes, qui nous éloignent de Dieu et du prochain, pour combattre les démons et les tentations qu’ils nous inspirent. Toutes les grâces reçues par nous seront aussi fécondes pour l’avancée du Royaume, selon l’affirmation de la bienheureuse Élisabeth Leseur : « une âme qui s’élève élève le monde ».

Comment mettre en pratique ce programme de l’été ? En voyageant léger ! Débarrassons-nous de ce qui encombre notre vie spirituelle et notre vie tout court. Détachons-nous des biens matériels superflus, de l’agitation du monde et de son bruit. Etablissons-nous auprès de la Trinité vivante en notre cœur, notre immuable, et goûtons sa présence dans le silence, en (ré)apprenant l’intimité de la prière, la valeur de chaque acte d’amour, de chaque sacrifice uni au Christ. Alors, confiants dans la Providence qui donne le pain quotidien, nous pourrons semer l’Évangile sur nos chemins matériels et spirituels. D’autres moissonneront ces champs après nous. Dieu seul connaîtra la fécondité des belles œuvres qu’Il nous donne d’accomplir. Avec joie, pendant notre été, voyageons en artisans de Paix  et nous serons appelés enfants de Dieu. (Mt 5,9)

Un Chanoine Régulier de la Mère de Dieu (Abbaye de Lagrasse)

  • 27
  • Fabrice Durnerin, il y a 9 mois
    Merci pour cette belle méditation !
  • Marie laure de Segonzac, il y a 9 mois
    Magnifique pour les grands parents qui reçoivent une tribut de petits enfants
  • Ajouter un commentaire